Autoportrait

Franck Pothet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonjour Franck, merci d'avoir accepté de répondre à mes questions pour le tout premier portrait du mois qui du coup devient un auto-portrait du mois ; ceci étant une auto-interview.

Bonjour et merci d'avoir moi-même pensé à moi pour le premier portrait du mois qui du coup est aussi un portrait du moi... oui j'ai en effet beaucoup d'esprit.

Justement, c'est pas un peu mégalo le principe de l'auto-interview ?

Je ne pense pas. J'ai toujours su rester simple même si depuis que je joue ici j'ai toujours été de manière incontestable le plus grand joueur du club. Je reconnais qu'à ce titre on attend beaucoup de moi et que la pression n'est pas toujours simple à gérer, mais c'est la vie dans une ville qui vie et respire le tennis. On en demandera toujours plus à celui qui fait rêver les foules.

C'est pour cela que tu n'habites pas La Mothe je crois ?

En effet, le meilleur moyen d'échapper à cette pression fanatique est encore de vivre caché, ou tout au moins éloigné. Mais cela ne m'empêche pas de rester un homme accessible. Je ne refuse jamais un autographe ni une photo. C'est bien le moins que je puisse faire pour tout ces gens qui m'aiment tant.

Pourquoi avoir choisi La Mothe ?

Oui je comprends ta question et ce qu'elle sous-entend : tu te dis "ce gars là avec le talent qu'il a qu'est ce qu'il vient se faire ch... à La Mothe-Saint-Héray ???" D'abord je te demanderai un peu de respect sil te plaît. Et puis il est vrai que ma présence ici c'est un peu la main tendue vers les moins nantis. Mais je n'aime pas trop en parler, après les gens idéalisent mon image et je deviens une icône et... stop c'est bon comme ça.

Très bien. En ce qui concerne la saison qui commence, te voilà promu capitaine de l'équipe réserve.

Oui c'est un choix que j'ai proposé au club car étant donné mon classement et mon standing, je ne souhaitas pas faire d'ombre à mon ami et capitaine de l'équipe 1ère Olivier Vignault. Il me semble évident que cela aurait été difficile, pour lui comme pour les autres membres du club qui m'admirent tant, de me voir aussi facilement remporter toutes mes rencontres de championnat et monter assez rapidement de 4 ou 5 classements d'un seul coup. Non vraiment, j'ai trop de respect pour la hiérarchie établie.

D'un point de vue plus personnel, où en es-tu dans ton jeu ?

Je pense qu'il ne me reste plus grand chose a apprendre : j'ai un coup droit fulgurant et une panoplie impressionnante de revers à mon actif. Physiquement je suis au top : j'ai un corps d'athlète que beaucoup envient mais je n'y peux rien, on ne contrarie pas la nature. Mes services sont plutôt satisfaisants également. Je pense qu'il ne me reste plus qu'à faire profiter mes coéquipiers de mon talent. Quand d'autres en ont si peu, il faut savoir partager.

Bonne saison à toi alors. Mais au fait, à quand sur les courts ?

L'éternelle jeunesse que beaucoup m'envient m'interdit de pratiquer en championnat +35 ans. Je dois donc attendre le championnat de printemps pour venir en aide à mes compagnons. Il faut savoir être patient, c'est aussi une de mes premières qualités.

Sous-pages :

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×